Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Drôle De Blog !

  • : Ras la toque !
  • Ras la toque !
  • : Billets d'humeur sur le bien manger, le bien recevoir et le bien vivre.
  • Contact

Et Moi, Et Moi, Et Moi...

  • petitgrognon
  • Un zeste d'humour, pour épicer la sauce... et partager coups de coeur et coups de gueule, en toute convivialité !
  • Un zeste d'humour, pour épicer la sauce... et partager coups de coeur et coups de gueule, en toute convivialité !

Texte Libre

Paperblog

Recherche

Archives

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 09:15

philadelphia-cream-cheese

 

 

La bataille fait rage en France, entre industriels des fromages à tartiner.

Tous les moyens sont bons pour les chevaliers blancs de la pâte molle, afin de conquérir les palais gourmands des gastronomes en culotte courte, des afficionados en jean moulant ou des mamys marmiton en jupe à fleurs.

Faut dire qu’avec 25 kilos de fromage consommé par an et par habitant, la France est  une cible de choix pour l’industrie laitière. Un grand groupe international comme Mondelez (ex - Kraft, numéro deux mondial de l’agroalimentaire) ne s’y est pas trompé.

Il y a maintenant tout juste deux ans, il lançait Philadelphia à l’assaut des places fortes nationales défendues vaillamment, depuis des lustres, par La Vache qui rit, Saint Moret ou Boursin.

Oser s’attaquer ainsi à des institutions de la cream cheese était un pari insensé, d’après certains Nostradamus du marketing fromager.

Et bien, contre toute attente, voilà qu’il a déjà raflé 8 % du marché et qu’il ne compte pas s’arrêter là. Objectif : doubler cette part d’ici trois ans.

Son nom Philadelphia s’est imposé. Plus de 4 millions de foyers y ont déjà goûté.

Comment expliquer cette percée ? Est-ce l’attrait de la nouveauté dans un domaine verrouillé par des marques qui ne se renouvelaient plus ? Ou bien l’ « american look » de la marque ? Ne serait-ce pas plutôt le pari de l’imposer en cuisine pour préparer cheese cakes, amuse bouches, sandwichs ou autres : 172 recettes sont ainsi proposées sur leur site (*).

Car, au point de vue goût …, nenni innovation ! Aussi pauvre que les concurrentes !

Faut dire que la composition n’est pas très sexy : lait caillé, protéines de lait, ferments lactiques, sel, épaississants,…  Pas de quoi fouetter un Tartare !

 

Petitgrognon

 

(*) http://www.philadelphia-france.fr/recettes/724

Partager cet article

Repost 0
Published by petitgrognon - dans ras la toque
commenter cet article

commentaires

Estelle 17/06/2013 08:33

Le monde des délices!!Tout un programme pour Kraft....En attendant, le philadelphia que j'achète contiens des carraghénanes contrairement au St Moret (pour n'en citer qu'un), ce qui m'évite de
rajouter des gélifiants supplémentaire...pratique surtout qu'en l'opte pour des recettes sans cuisson!
Par contre pour le goût, je suis totalement d'accord, tartiné sur du pain, tous se valent!