Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Drôle De Blog !

  • : Ras la toque !
  • Ras la toque !
  • : Billets d'humeur sur le bien manger, le bien recevoir et le bien vivre.
  • Contact

Et Moi, Et Moi, Et Moi...

  • petitgrognon
  • Un zeste d'humour, pour épicer la sauce... et partager coups de coeur et coups de gueule, en toute convivialité !
  • Un zeste d'humour, pour épicer la sauce... et partager coups de coeur et coups de gueule, en toute convivialité !

Texte Libre

Paperblog

Recherche

Archives

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:39

parigi.jpg

 

Il pleut en cet après midi de juillet.

La rue Saint-Honoré nous …honore d’une averse orageuse.

C’est donc chaussures mouillées et parapluies ruisselants que l’on se risque à s’engouffrer au n° 239, à l’Hôtel Costes, sous le regard soupçonneux des voituriers physionomistes. Las, ils n’ont pas reconnus sous nos traits humides une des célébrités « peoplissimes» habituées à franchir ce porche…

Peu importe, première victoire, ils ne nous ont pas refoulés !

Nous progressons dans le couloir d’entrée aux boiseries acajou, où les effluves d’un parfum acidulé et entêtant  nous décourageraient presque de poursuivre.

La double porte d’accès au lieu hyper…hype une fois franchie, c’est notre look du jour et notre bonne mine qui doivent convaincre les hôtesses d’accueil qu’une table peut exceptionnellement se trouver libre pour nous installer.

Ouf, deuxième victoire : casting réussi puisqu’une jeune serveuse mini moulée dans son fourreau noir nous pilote pour traverser le décor Napoléon III, imaginé par Jacques Garcia.

Troisième victoire : nous déclinons l’offre de nous installer en terrasse, où les stores blancs ruissellent sous la pluie, transformant le patio intérieur en aquarium pour poissons fortunés. Nous nous réfugierons finalement dans un boudoir douillet aux fauteuils de velours rouge. Idéal pour déguster dans cette ambiance rétro-lounge, notre café bien mérité.

Bon, il nous en coûtera 6 euros. Mais, pour le prix on aura droit au  ballet incessant des serveuses calibrées qui se dandinent sur les miaous miaous de la musique d’ambiance…

 

Petitgrognon

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires